RETROSPECTIVE MISSIONS SOLIDAIRES-CAMBODGE- Mai 2019

 In Blog

Comme chaque année, BIODERMA marque NAOS et des professionnels de santé français (Dermatologues, Pharmaciens, Médecins généralistes…) se mobilisent au Cambodge en soutien de l’association Toutes à l’école de Tina KIEFFER  et des dispensaires locaux.

Nous sommes heureux de partager avec vous la rétrospective des actions solidaires réalisées avec le soutien de nos référents  et toute l’équipe Happy Chandara.

Cette année les missions de nos professionnels de santé ce sont articulées autour de consultations dermatologiques, gynécologiques, vaccinations et conférences de prévention alimentaire.

JOUR I : HAPPY CHANDARA

En cette première journée, nous arrivons non loin de Pnom Penh pour retrouver les jeunes filles Happy Chandara !!!

A cette occasion, le groupe se scinde en 2 :

Un premier groupe accompagnera les élèves de primaire et les collégiens et un second groupe aura le plaisir de découvrir le tout nouveau Chandara Student Home destiné aux brillantes lycéennes ayant obtenu leurs baccalauréats.

CAMPAGNE DE VACCINATION – ECOLE PRIMAIRE auprès d’une centaine de jeunes filles

PREMIER TOPO SUR L’ACNE auprès de 300 jeunes filles

NOUVEAU : CHANDARA STUDENT HOME

Découverte Chandara Student Home Pnom Penh, lieu de résidence, consacré à la 1ère promotion du baccalauréat, soixante quatre jeunes filles suivent des études diverses (management, tourisme, droit, médecine, mathématiques, …) et apprenent l’autonomie, la gestion de leur budget, la vie en collectivité… Certaines ont des petits boulots pour assurer leur quotidien.

A cette occasion, des checks up et consultations dermatologiques ont été effectués … Quel bonheur de retrouver certaines jeunes filles suivies pour des acnés sévères …Elles vont bien !!!

JOUR II : HAPPY CHANDARA

Cette nouvelle journée s’est orchestrée de la manière suivante :

–  Une campagne d’information au collège sur les dangers d’utilisation des crèmes qui blanchissent la peau, artisanales ou venant de pays à proximité, souvent à base de cortisone. Il s’agit d’un véritable fléau en Asie. L’utilisation de ces crèmes, souvent niée par les filles, est responsable d’acnés, de pilosité et d’amincissement de la peau du visage. C’est un vrai enjeu d’éducation.

– Une centaine de consultations  très variées, en médecine générale, gynécologie et dermatologie. Nous avons vu quelques pathologies sévères dont des problèmes cardiaques et endocriniens. L’ablation d’un corps étranger dans l’oreille a été nécessaire. Les pédiculoses profuses restent fréquentes. Nous avons eu aussi à traiter un cas de dermatose vulvaire sévère sera sans doute à suivre dans les semaines à venir.

L’existence du dossier médical de chaque fillette, à l’école, nous aide à optimiser leur suivi au fil des missions.

JOUR III : Mission au sein d’un dispensaire local près de Phnom Penh

Le village, situé sur les bords d’une rivière , est fait de maisons sur pilotis et de maisons flottantes sur l’eau. Il abrite surtout des pêcheurs et des agriculteurs. Après l’accueil dans un temple khmer et les remerciements des autorités locales, nous avons débuté les consultations, assistés d’infirmiers,  de médecins locaux et d’une pharmacienne. C’est l’occasion pour cette population très éloignée de tout, de voir des médecins. Cette journée nous a permis de partager connaissances et expériences avec l’équipe médicale locale.

 

210 patients ont été vus, adultes ce matin, enfants et bébés cet après-midi. Différents motifs de consultations : douleurs diffuses, prurit, asthénie pour les adultes; rhino-pharyngites, fièvre et toux pour les enfants. Des pathologies plus sévères ont été vues dont un vraisemblable cancer du sein très avancé.

JOUR IV : Retour à Happy Chandara

Les consultations se sont succédées, environ 150 tout au long de la journée. Elles ont concerné les collégiennes et les lycéennes. De nombreux cas d’acné ont été vus ainsi il a fallu alerter à nouveau sur les méfaits des produits pour le blanchiment de la peau. Le questionnement systématique des filles a révélé qu’une fois sur deux ces produits sont utilisés.

Par ailleurs, un cas de maltraitance, quelques pathologies gynécologiques ainsi qu’une suspicion d’anomalie hypophysaire ont été également pris en charge.

JOUR V : Dernier jour à Happy Chandara.

Les consultations sont consacrées aux gens du village dans lequel est l’école, et au personnel de l’école. C’est l’occasion de retrouvailles avec des petits patients vus lors des missions précédentes. Au cours de cette matinée, une formation sur les examens gynécologiques au colposcope est dispensée à la sage-femme, et aux infirmières de l’école. Au totale, pendant cette mission plus de 500 consultation ont été réalisées.

Comme à chaque fin de mission et en vue de la prochaine mission prévue en septembre prochain, les produits Bioderma et les médicaments restants sont triés, comptés et rangés dans des cartons qui seront stockés à l’école.

C’est ici que cette dernière mission solidaire au Cambodge s’achève avec en tête les sourires des jeunes Happy Chandara qui resteront une nouvelle fois de beaux souvenirs. Un grand merci à toute l’équipe de médecins et pharmaciens, toute l’équipe Happy Chandara et bien sûr nos référents. Aussi nous vous donnons rendez vous en septembre prochain pour partager une nouvelle mission au Viet Nam et au Cambodge.

Leave a Comment